« Ça n’a jamais été calme, c’est un fil conducteur dans l’histoire de SMA Benelux. »

Jan Van Laethem

10 ans SMA Benelux. 10 ans de marché solaire. Pour Jan Van Laethem, Directeur Général de SMA Benelux depuis maintenant 10 ans, c’est aussi un anniversaire important. « Ce qui est formidable dans l’évolution de mon métier, c’est qu’en tant que manager, je peux faire confiance à mes différentes équipes et les faire évoluer. Je m’efforce de créer des conditions optimales pour que chaque collaborateur puisse travailler correctement. ”

Le fait qu’au cours de ces 10 années, beaucoup de choses ont changé sur le marché de l’énergie solaire est un euphémisme. « Si les onduleurs étaient des voitures, ils rouleraient tous à 250 km/h tout le temps. Mais ce n’est plus tout ce qui compte. »

Quelles ont été et quelles seront les évolutions les plus importantes ? Comment voit-il les 10 ans de SMA Benelux ? A quoi pouvons-nous nous attendre à l’avenir ?

Du bureau vide à l’équipe à part entière

« L’histoire de SMA Benelux commence en septembre 2009, mais pour moi elle a plutôt commencé en avril 2009. A l’époque, je travaillais pour un fabricant de panneaux solaires et j’ai appris lors d’une formation à la SMA Solar Academy en Allemagne, qu’il était prévu de créer une succursale SMA Benelux. Une semaine plus tard, j’ai reçu un appel… et peu de temps après, l’affaire était conclue. Ce fut un début très rapide : recherche d’un bureau, constitution d’une équipe…. Je me vois encore avec Themis assis sur le rebord de la fenêtre avec un grand espace vide devant nous. »

Le bureau de SMA Benelux en 2009 par rapport à 2019

« Ces premiers mois furent excitants, mais aussi très intensifs. J’ai eu la chance de trouver des gens qui sont toujours là aujourd’hui : Themis (Themis van den Heuvel, Responsable Bureau/RH), Nina (Nina Noppe, Directrice Commerciale), Liesbeth (Liesbeth Hermans, Directrice Marketing)…. L’équipe de SMA Benelux est très soudée. Cela nous permet, en tant qu’entreprise, d’être un point de stabilité dans ce monde trépidant et en constante évolution qu’est le marché de l’énergie solaire. L’enthousiasme des employés est la force de SMA Benelux. Nous ne connaissons pas la facilité, nous donnons toujours le meilleur de nous-même. Nous nous lançons des défis, restons passionnés et nous engageons tous les jours. Je peux entrer dans n’importe quel département, je ressens toujours cet enthousiasme et cette motivation. Super. Les clients le ressentent aussi. Parce que nous pouvons être une entreprise formidable avec une équipe enthousiaste, si les clients ne sont pas d’accord avec l’histoire, elle s’arrête. Nous ne pouvons que leur en être reconnaissants. »

De l’inexistence d’un marché à une ruée sans précédent

« Mon idée était de commencer tranquillement et de façon réfléchie, mais ça n’a jamais été calme. C’est un fil conducteur de l’histoire de SMA Benelux au cours des 10 dernières années. Nous répondons aux nouveautés, nous gardons un œil attentif sur tout et sommes parfois vraiment submergés par la forte demande. Au début, les commandes ont été si massivement reçues que le système ne pouvait plus les suivre et que le papier fax ne pouvait pas être rechargé à temps. Les gens qui sont maintenant relativement nouveaux dans ce secteur peuvent avoir du mal à le croire, mais c’était une véritable ruée. La première fois que je suis allé à une foire commerciale en Allemagne, le carnet de commandes de SMA était complet pour toute l’année en 3 jours. »

« La vitesse de croissance du marché est très spéciale. Il y a quinze ans, presque personne ne parlait des panneaux solaires, il y a dix ans, c’était en hausse et maintenant c’est une évidence. Aurions-nous pu mieux estimer un départ aussi solide ? Avec le recul, c’est peut-être le cas. En Allemagne, le début de l’énergie solaire a été si rapide et ils ont toujours eu et ont toujours une longueur d’avance sur le reste du monde avec leur marché. Mais il est difficile de prédire, surtout en ce qui concerne l’avenir…. Le grand public et les politiciens doivent également intervenir dans l’histoire. Quoi qu’il en soit, nous avons pu en profiter lorsque, à son tour, le marché néerlandais a fait irruption. En collaboration avec nos partenaires, nous avons positionné SMA avec succès en tant que fournisseur global. Nous donnons maintenant nos formations aussi souvent aux Pays-Bas qu’en Belgique. Et…. gardez un œil sur nous parce qu’il y aura des nouvelles concernant la présence de SMA aux Pays-Bas ! »

Du régime de subventions à l’obstacle de la mentalité

« Le démarrage de chaque marché solaire s’accompagne d’un système de subventions. Il y a dix ans, on ne pouvait pas concurrencer les formes d’énergie traditionnelles en termes de coûts, mais avec l’aide de subventions, la situation a changé, entraînant une forte croissance. Malheureusement, la plupart des pays ont également connu les mêmes problèmes de sur-subvention par la suite, suivis d’une réaction de panique des autorités et d’un arrêt soudain de celles-ci. Il n’y a pas eu de programme d’élimination progressive mis en place comme prévu, et une période de silence a suivi. La stabilité est essentielle. Oui, j’ai douté à plusieurs reprises que le marché ne reviendrait pas après la disparition d’une subvention, et je me suis également demandé s’il y aurait encore un obstacle mental. Heureusement, les énergies renouvelables ne sont plus une énergie « alternative ». De nos jours, si vous construisez une maison, vous inclurez automatiquement une installation solaire dans votre budget. Ce qui paraissait autrefois révolutionnaire est maintenant une évidence. »

« En termes de technologie, les onduleurs ont été fortement optimisés au cours des dix dernières années. Si les onduleurs étaient des voitures, ils rouleraient tous à une vitesse constante de 250 km/h, ce qui est plus ou moins la limite pratique pour une voiture (en Allemagne, bien sûr). Mais ce n’est plus uniquement ce qui compte. Dans quelle mesure pouvez-vous fournir cette énergie ? Quelle est la durée de vie de l’appareil ? Quel est le rendement total en un an, et pas seulement en période de pointe ? Quelle est la facilité d’entretien ? Les réponses à ces questions font toute la différence aujourd’hui. SMA a toujours été un précurseur et reste un acteur de premier plan, notre ADN allemand en est pour beaucoup responsable. Sur le marché du Benelux également, vous remarquerez qu’un fabricant allemand est apprécié. Mais seuls les beaux mots ne marchent pas, ce sont les résultats et les chiffres qui comptent. La continuité est plus importante que jamais. »

Du Benelux à l’Europe de l’Ouest

« Pour moi, chaque jour est un autre exercice pour apprendre à lâcher prise. Je suis un maniaque du contrôle et si je mords dans quelque chose, je ne lâcherai pas prise. Au début de SMA Benelux, les quelques collègues s’occupaient de toutes sortes de tâches : répondre au téléphone pour des questions de service ou concevoir le contenu d’une publicité. Mais bien sûr, nous avons grandi et évolué en tant qu’équipe entre-temps. Ma fonction a également changé. Au début, j’étais directeur général de SMA Benelux, mais nos pays voisins, le Royaume-Uni et la France, ont également été ajoutés à la liste et je suis maintenant directeur régional de SMA Europe occidentale. Ce qui est formidable dans cette évolution, c’est qu’en tant que manager, je peux faire confiance à mes différentes équipes et les laisser évoluer. Je n’ai plus besoin de tout démarrer ou de tout contrôler moi-même, je m’assure que les conditions sont réunies pour que chaque membre de l’équipe puisse fonctionner correctement. Les bons chiffres de vente me donnent un coup de fouet, mais j’ai au moins le même sentiment quand je vois qu’une équipe fonctionne de manière optimale et que les employés sont conscients qu’ils peuvent tirer le meilleur parti de leurs qualités. »

De l’onduleur au système énergétique complet

« Les dix prochaines années apporteront plus, plus, plus, plus. J’en suis convaincu ! Nous avons constitué une clientèle très fidèle et je me réjouis de grandir avec elle. La première évolution majeure du marché solaire au cours des trois prochaines années sera une connectivité encore plus grande grâce aux systèmes intelligents. Des mesures majeures et importantes seront prises dans cette direction, sur lesquelles il sera possible de s’appuyer au cours des dix prochaines années. Je vois déjà SMA passer du statut de fabricant d’onduleurs à celui de fournisseur de systèmes de solutions énergétiques complètes. Le temps où une maison ne contenait qu’un onduleur et des panneaux solaires est révolu. Bien sûr, l’onduleur doit continuer à faire un excellent travail et reste en quelque sorte, le cœur de notre métier.. Mais l’ensemble du système qui l’entoure évoluera considérablement. D’autres parties séparées seront intégrées en un tout. Je vois aussi plus de liens avec le chauffage, par exemple, qui demeure l’une des plus grandes formes d’énergie dans la maison, au bureau ou dans les usines. Vous pouvez déjà voir plusieurs initiatives réussies, mais je suis incroyablement curieux de voir à quoi ressemblera le tableau d’ensemble dans dix ans. »

10 ans SMA Benelux en images

0 Commentaires

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>